Succube

Echapperez-vous à l’emprise du Succube?

Collection: Gomorrhe - Date de Publication: le 2 Décembre 2010

Quel secret a été laissé dans les sous-sols du domaine du Dr. Raymond ? Quel lien relie Arthur, le jeune médecin idéaliste, et Lorenzo, le détective privé ? Quelle est cette créature superbe qui sème la mort autour d'elle ? Approchez donc et venez découvrir ce que nul œil humain n'a jamais contemplé...

Après Base Neptune, Renart nous éclabousse une nouvelle fois de tout son talent avec cette histoire mystérieuse aux relents ésotériques. Mêlant l’érotisme glauque des films de zombies aux aventures déjantées de Carl Barks, Succube vous fournira votre dose de frissons et d’adrénaline.

Interview

 

Dans tes remerciements, on retrouve entre autres les noms de Fox Mulder, célèbre enquêteur de la série X-Files et d’Herbert West, personnage éponyme de la nouvelle de Lovecraft. Quelles ont été tes autres sources d’inspiration pour Succube ?
Renart : Sans aucun doute Le Grand Dieu Pan d'Arthur Machen, les livres de Christopher Priest, le cinéma (L'Echelle de Jacob en tête) et tous les films d'horreur (bons et mauvais) que je regarde depuis toujours. Enfant déjà, j'adorais X-Files et ne manquais jamais un épisode. C'est cette fascination pour toutes les choses étranges et les mystères inexpliqués du monde qui m'ont poussé à créer cette histoire.

Après Base Neptune, un album de science-fiction, on te retrouve avec Succube, une BD entre enquête policière et histoire d’horreur fantastique. Comment as-tu appréhendé le passage d’un genre à l’autre ?
R : Après Base Neptune, j'avais vraiment envie de dessiner une autre bande dessinée fantastique, mais cette fois-ci ancrée dans notre univers, en particulier dans une ville réelle. Dans Succube, le récit oscille donc entre la campagne rhodanienne et Paris. Je trouve qu’il est plus amusant de dessiner des rues et des bâtisses existantes. De plus, cela permet d’ancrer le récit dans le réel, de le rendre plus immersif.
Je voulais aussi créer un héros "à l'ancienne", comme pouvaient l'être Tintin ou Blake et Mortimer. Un genre de personnage qui dit tout ce qu'il pense et se pose toujours un tas de questions. Les éléments fantastiques étant légions dans Succube, le passage entre cet album et Base Neptune s'est fait tout naturellement. J'irai même jusqu'à parler de continuité.

Quel rôle a joué la communauté manolosanctis dans le développement et les évolutions de l’album ?
R :
L'équipe manolosanctis m'a apporté son soutien et m'a laissé une grande liberté dans la réalisation de l'album. J'ai donc pu vraiment peaufiner ce premier tome à ma manière. Je les remercie d'ailleurs pour leur confiance. Une première partie de l’album a été diffusée sur le site internet. Ainsi,  j’ai pu bénéficier du retour des internautes, ce qui m’a amené à repenser totalement l'introduction afin de la rendre plus profonde, plus intéressante et plus longue.

Tu as emprunté les prénoms et certaines caractéristiques de plusieurs personnes de ton entourage pour tes personnages. Faudra-t-il te reconnaître à travers l’un d’entre eux dans un de tes prochains travaux ?
R : Diane est le véritable personnage central autour duquel s'articule l'histoire. Je l'ai créée, ainsi que son caractère, à partir des mythes de Lilith et de Diane Chasseresse, j'essaye donc de lui faire vivre sa vie propre, sans avoir trop d'emprise sur elle.
Quant aux autres, ils répètent les paroles que j'écris, alors forcément, une partie de moi réside en eux.
J'avoue avoir une affection particulière pour Arthur, qui est le plus proche de mes idées personnelles et de mon caractère. Il sera d'ailleurs plus développé et prendra une place plus importante dans le deuxième tome.

Sales Points
  • l’atmosphère gothique des classiques du film d'horreur revue et modernisée par Renart
  • une enquête dans un univers fantastique qui évoque le Sherlock Holmes de Guy Richie
  • 4ème album de Renart, qui a déjà publié chez Casterman et Les Enfants rouges en plus de manolosanctis
Categories Fantastique
Trailer http://www.youtube.com/watch?v=DGZyAyNy5sc

Caractéristiques

Isbn 9782359760118
Nombre de pages 80
Dimensions 190 x 270 mm, à la française
Cover Format cartonnée, quadrichromie
Cover Paper offset mat 135 g, carton 2,4 mm
Papier intérieur Munken Pure 130g
Qualité d'impression 150 lpi
Bookbinding Format cousu, dos arrondi, pelliculage mat, vernis sélectif